OK
 Accueil
 Le Village
 Historique
 La Municipalité
 Vie Pratique
 Les Associations
 Les Caves Viticoles
 Galerie
 Contact
 Urbanisme

Historique


Escales est une commune du sud de la France, située dans la région Languedoc-Roussillon et dans le département de l'Aude (11).

    Les 450 habitants de ce village sont les Escalins et les Escalines.

    La commune d'Escales s'étend sur 1017 ha. Altitude 52m.

    Fête du Village : la St-Martin le 11 Novembre.

    Produits : Vin d'appellation d'Origine Contrôlée : Corbières supérieur.

Origine du nom : 

Par Paul Fabre : de scala, 'échelle' pour signifier une pente abrupte.
Par Jacques Lemoine : de l'occitan escala, 'montée', 'passage difficile'
 
    Blason : 'D'Azur, au lion d'or, armé et lampassé de gueules et à la bordure componée d'argent et de gueules de vingt pièces qui est de Montredon, seigneur'.

Les Origines :

    Selon certains auteurs, les premières traces d’Escales remontent aux Phéniciens, ces hardis navigateurs auraient utilisé la colline pour surveiller leurs navires dans le comptoir de Narbonne. Pour faciliter le dépôt des marchandises, ils entreprirent de tailler la colline en étages, ce qui pourrait justifier l’origine du nom d’échelle.

Sous l’occupation romaine, les occupants comprirent vite l’importance stratégique du site, ils bâtirent une tour d’observation et se réfugièrent dans un endroit moins exposé, derrière le rocher où se trouve le village actuel.

La 1ère mention du site apparaît en 979 et on constate l’existence de 2 villages : Villa Scalas et Vel Scalelas majores et minores

La légende attribue à Charlemagne la fondation de l’église St Martin d’Escales.

Après la croisade contre les Albigeois , BERANGER de BOUTENAC est seigneur d’Escales en 1272.


 Lui succèderont BERINGUIER de CHATEAUNEUF de 1368 à 1391, puis la famille MONTREDON en 1507 et à partir de 1772, la seigneurie sera divisée entre Monsieur de MARCORELLES et Monsieur de BARTHES.    Culture :

    Né à Escales, ACHILLE MIR (1822-1901) a eu à cœur de donner à l’occitan une réelle place littéraire. Il a notamment publié «  La canson de la lauseto » (la chanson de l’alouette) et le « sermon del Curat de Cucugnan » (le sermon du Curé de Cucugnan).

Sa maison natale est située rue Achille Mir.